SPORT

Si le sport pallie l’inconfort provoqué par nos vies de sédentaires motorisés, il peut également offrir par convivialité, l’ouverture aux relations humaines. La joie du corps en action génère pour l’individu une satisfaction globale. Individuels ou collectifs, avec ou sans maniement d'objets, pratiqués en intérieur ou en extérieur, le panel des sport est extrémement diversifié. Les raisons qui incitent à une activité physique plus ou moins violente, de compétition ou de détente sont variables.


Des qualités différentes sont sollicitées : patience, calme, concentration, endurance, précision, dextérité et/ou vitesse, explosivité, force. Dans tous les cas, le sport signifie et exige, contraction musculaire et répétition. L’activité est associée à une augmentation métabolique notamment des fonctions cardio-respiratoires.

Quelle que soit sa discipline, le sportif trouve dans la sophrologie une technique efficace :

• l'exercice de la sophrologie augmente les aptitudes du sportif tant par une meilleure perception de son corps que par une amélioration de ses capacités de concentration

• la sophrologie agit sur les motivations et renforce la confiance en soi

• en cas de sport qui confronte à la pression, à la crainte, la sophrologie facilite la gestion du stress

• elle favorise la régulation des paramètres qui gèrent action et récupération

• un individu qui pratique la sophrologie se situe et se sent mieux dans son existence et tend de ce fait à créer autour de lui un climat favorable à une vie sociale de qualité.

 

Au-delà d’une simple technique de préparation mentale, l’entraînement régulier de la Sophrologie contribue à l’épanouissement des capacités du débutant comme de l’athlète en désir d’excellence, à l’émergence de ses valeurs réalistes.

 

© Syndicat des Sophrologues Professionnels