PÉDAGOGIE


La pratique régulière de la Sophrologie permet d’apprendre à se connaître (notre personne, notre corps, notre comportement),

afin de mieux s’adapter dans le monde dans lequel nous vivons. 

 

Face aux exigences de la vie socio-professionnelle, à l'accélération du rythme de vie, il devient en effet de plus en plus difficile à l'homme de s'adapter. Son organisme accepte plus ou moins bien les contraintes auxquelles il est soumis. Les moments difficiles à surmonter provoquent stress, angoisses, troubles du sommeil.

 

La sophrologie est actuellement utilisée dans de nombreux secteurs de la société : écoles, universités, centres de formation, entreprises, associations.

Elle est présente sur le terrain pour aborder divers sujets :

• retrouver la confiance en soi

• développer la motivation (pour les études, un projet)

• se mettre en ouverture d’esprit

• favoriser créativité et efficacité

• être mieux dans sa peau

• laisser se développer l’imagination positive

Pour parler une langue étrangère, il faut un temps d'apprentissage, de la répétition, de la durée, de la pratique jusqu'à intégrer les nouvelles données pour qu'elles soient "disponibles", nous permettant ensuite de parler aisément. Il en est de même avec notre propre personne. La sophrologie nous apprend à fonctionner autrement. En se familiarisant avec des exercices efficaces au quotidien (dans le cadre des études, du sport, de la famille), il devient possible d'optimiser son énergie afin de l'utiliser plus efficacement.

 

Dans toute société, la communication est partout présente. Mais elle ne se limite pas à ce que l’on dit avec la parole, elle passe aussi par le corps, le ressenti, l’émotion et les intentions profondes qui passent entre les mots. C’est là un des apports fondamentaux de la Sophrologie.

Quelques axes de la sophrologie appliquée au monde de l’éducation et de la pédagogie :

• apprendre à parler en public, à s’exprimer

• se préparer aux examens et aux entretiens

• gérer les émotions, le stress, le trac

• travailler la concentration et la mémorisation

• lutter contre les conduites d’échec 

© Syndicat des Sophrologues Professionnels